Remise de Pâques chez ars mundi - 6,5 % de réduction sur les achats en ligne (à l'exception des livres, des calendriers et des chèques-cadeaux) - 21 février 2024 - 3 mars 2024
Remise de Pâques chez ars mundi - 6,5 % de réduction sur les achats en ligne (à l'exception des livres, des calendriers et des chèques-cadeaux) - 21 février 2024 - 3 mars 2024
Auguste Rodin:
Sculpture "Adam ou la grande ombre" (1880), version bronze
Auguste Rodin:
Sculpture "Adam ou la grande ombre" (1880), version bronze

Brève info

réplique de musée | bronze + diabase | fait à la main | réduction | dimensions 17 x 47 x 14,5 cm (l/h/p) | poids env. 14,5 kg

TVA incluse plus Livraison

Réf. produit IN-306160

Delai de livraison : Disponible immédiatement

Sculpture "Adam ou la grande ombre" (1880), version bronze
Auguste Rodin: Sculpture "Adam ou la grande ombre" (1880)...

Description détaillée

Sculpture "Adam ou la grande ombre" (1880), version bronze

Cette sculpture représente le premier être humain, Adam, qui s'éveille lentement à la vie. Elle a été modelée à l'origine en 1880, mais la première version moulée d'Adam a été réalisée en 1910-11. Original : Bronze, Musée Rodin, Paris. Créée en 1880.

Réplique du musée. Version en bronze noble, coulée à la main selon le procédé du moule perdu. Réduction. Dimensions 17 x 47 x 14,5 cm (l/h/p), y compris le socle en diabase noire. Poids : environ 14,5 kg.

Porträt des Künstlers Auguste Rodin

A propos Auguste Rodin

1840-1917 le sculpteur le plus important de la période de transition entre le 19ème et le 20ème siècle.

François-Auguste-René Rodin est considéré comme le génie qui a renouvelé la sculpture et compte, aux côtés de Praxitèle, de Michel-Ange, de Cellini ou Canova, parmi les plus grands sculpteurs de tous les temps. Son œuvre plastique est si vaste qu’aucun catalogue de son œuvre complète n’est encore paru jusqu’à aujourd’hui, qui compterait sans aucun doute plusieurs centaines de pages.

Ayant été refusé à trois reprises à l’école des Beaux-Arts de Paris, Rodin fit ses études à la Petite École (aujourd’hui devenue École nationale supérieure des arts décoratifs).

Rodin était un ardent admirateur de la beauté. Ce qui capturait le plus son attention était le corps humain, qu’il immortalisait toujours dans sa "vérité fugitive": une beauté vivante et vibrante qui prenait une forme immuable dans ses mains créatrices. Peu importe ce que Rodin créait de ses mains, une effarante vitalité et une force indomptable en rayonnait.

Ses sculptures, de leurs surfaces maintes fois brisées, initièrent une nouvelle aire de l’art plastique. Le génie du langage formel moderne de Rodin, qui s’exprimait avec les éléments de l’impressionnisme, délaissait le style académique de la pose monumentale et donnait vie aux états d’âme à travers des surfaces mouvementées, se devait encore d’être reconnu: "la hardiesse de la lumière et la modestie de l’ombre". Rodin composa ce dialogue des élévations et des diminutions dans la "peau" de ses plastiques. Lumière mouvante et ombres mystérieuses animaient ses figures et les faisaient vivre: "La sculpture, c’est l’art de représenter les formes au jeu des ombres et des lumières."

Recommandations