Remise de Pâques chez ars mundi - 6,5 % de réduction sur les achats en ligne (à l'exception des livres, des calendriers et des chèques-cadeaux) - 21 février 2024 - 3 mars 2024
Remise de Pâques chez ars mundi - 6,5 % de réduction sur les achats en ligne (à l'exception des livres, des calendriers et des chèques-cadeaux) - 21 février 2024 - 3 mars 2024
Giovanni da Bologna:
Sculpture "Vénus au bain", métal moulé
Giovanni da Bologna:
Sculpture "Vénus au bain", métal moulé

Brève info

réplique de musée | métal et fonte | patiné | hauteur totale 29 cm

TVA incluse plus Livraison

Réf. produit IN-479763

Delai de livraison : Disponible immédiatement

Sculpture "Vénus au bain", métal moulé
Giovanni da Bologna: Sculpture "Vénus au bain", métal moulé

Description détaillée

Sculpture "Vénus au bain", métal moulé

Chez ars mundi, nous avons le plaisir de présenter l'une des plus belles œuvres de Giovanni da Bologna sous la forme d'une authentique réplique de musée. Le moule a été coulé directement à partir de l'original. Giambologna représente Vénus, la déesse de l'amour, avec une riche chevelure ondulée, se transfigurant et se séchant dans un rituel presque cultuel. Cette délicate statuette est une étude préparatoire à la célèbre sculpture des jardins de Boboli, à Florence. Original : Bronze, Musée Kestner de Hanovre.

Réplique du musée ars mundi, coulée à la main en métal moulé avec une patine fine sur un piédestal en polymère, hauteur totale 29 cm.

A propos Giovanni da Bologna

1524-1608

Jean de Bologne, italianisé en Giovanni da Bologna et surnommé Giambologna, était l’apprenti de Michel-Ange et le représentant principal du maniérisme, à la jonction entre la Renaissance et le début du baroque.

Son art est une fusion d’influences, locales, antiques et michélangelesques. Outre les grandes sculptures en marbre et en bronze, les statuettes constituent une part essentielle de son œuvre.

De 1544 à 1550, il était l’élève de Jacques Dubroeucq à Mons. De nombreux artistes devenus d’importants maîtres se sont formés dans son atelier, venus en partie d’Allemagne et de son pays d’origine, l’Italie (Hans Reichel, Hubert Gerhard, Adriaen de Vries, Pierre Franqueville, Pietro Tacca et bien d’autres). L’artiste s’installa à Florence et devint ensuite le sculpteur officiel de la cour des Médicis.

Dans toute l’Europe, la haute noblesse se disputait ses œuvres. Le nombre conséquent d’œuvres sorties de l’atelier de Giambologna est unique. Le pape lui a décerné l’ordre du Christ et l’empereur lui-même l’a anobli. Jusqu’à sa mort en 1608, Bologna resta au service des Médicis à Florence.

Recommandations