Gustav Klimt:
Stick umbrella "Tree of Life" (arbre de vie)
Gustav Klimt:
Stick umbrella "Tree of Life" (arbre de vie)

Brève info

ars mundi Exclusive Edition | automatique | longueur 86 cm | Ø canopée 100 cm

TVA incluse plus Livraison

Réf. produit IN-912780

Delai de livraison : Disponible immédiatement

Stick umbrella "Tree of Life" (arbre de vie)
Gustav Klimt: Stick umbrella "Tree of Life" (arbre de vie)

Description détaillée

Stick umbrella "Tree of Life" (arbre de vie)

D'après le motif "Arbre de vie" de Gustav Klimt. Parapluie automatique avec toile en polyester, armature en fibre de verre, poignée et manche en plastique noir. Longueur 86 cm. Diamètre de la toile 100 cm. ars mundi Exclusive Edition.

Evaluations client
(7)

Porträt des Künstlers Gustav Klimt

A propos Gustav Klimt

1862-1918, Peintre autrichien, célèbre figure de l’Art nouveau viennois

Alors que Gustav Klimt (1862-1918) était depuis longtemps un artiste de renommée, que ses peintures murales avaient déjà fortement imprégné l’Art nouveau de la Ringstrasse de Vienne et qu’il était l’un des membres fondateurs de la Sécession viennoise, c’est à ce moment-là même que son "style doré" se développa. Inspiré par des mosaïques byzantines, il inséra des surfaces colorées ornementales sur un lit d’or, telles des pierres précieuses serties. Dans ses projets picturaux, Klimt décrit le chemin de la vie de l’individu qui, influencé négativement par ses pulsions, trouve son soulagement dans le baiser. Les représentations de corps sont empreintes d’un érotisme subtil, bien que leurs formes ne se décomposent en pièces de couleurs géométriques et ornementales. Il n’applique pas seulement ce principe stylistique à ses représentations de couple, mais également aux portraits des riches dames et aux représentations de paysages. Ce style en aplats est aujourd’hui la quintessence même de l’art intensément coloré de Klimt, qui ne caractérisera pourtant son œuvre qu’à partir de 1905.

Klimt n’était pas seulement doué pour l’or et l’opulence, il était aussi un dessinateur de génie. Il produisit tout au long de sa vie de nombreux dessins, faisant souvent office d’essais préalables pour de plus larges pièces.

Fils d’orfèvre, il apprit cet artisanat à l’école des arts décoratifs de Vienne. Encore à la recherche de son expression propre, les débuts de son œuvre sont marqués par l’historicisme de Hans Makart, le prince des artistes de la monarchie du Danube à la fin du XIXème siècle. Formant un collectif d’artistes avec son frère Ernst et Franz Matsch, les jeunes peintres reçurent de nombreuses commandes pour la décoration des nouveaux bâtiments de la Ringstrasse de Vienne. Les escaliers du théâtre impérial, le Burgtheater, ou le musée de l’Histoire de l’art témoignent du style historique de cet atelier collectif.

Comme tant de jeunes artistes ouverts d’esprit de la Fin de Siècle, Gustav Klimt se détournera de l’académisme à la fin des années 1890. En 1897, il fonde avec d’autres artistes la "Sécession viennoise" qu’il présidera jusqu’à sa démission en 1905. Le palais de la Sécession, lieu d’exposition propre du mouvement, est encore aujourd’hui le temple du nouvel art nouveau.

Recommandations