Remise de Pâques chez ars mundi - 6,5 % de réduction sur les achats en ligne (à l'exception des livres, des calendriers et des chèques-cadeaux) - 21 février 2024 - 3 mars 2024
Remise de Pâques chez ars mundi - 6,5 % de réduction sur les achats en ligne (à l'exception des livres, des calendriers et des chèques-cadeaux) - 21 février 2024 - 3 mars 2024

Umberto Boccioni

1882-1918

Umberto Boccioni (1882-1918) est considéré, avec Tommaso Marinetti, comme étant le représentant principal du futurisme italien. En chef de file, il publie en février 1910 le « manifeste de la peinture futuriste » dans lequel il appelle les artistes à se libérer des normes obsolètes et traditionnelles. Ils devraient plutôt se consacrer à un nouvel art qui correspond à la technicisation et à un avenir futuriste. Les œuvres de Boccioni ont été exposées de manière posthume.

Les travaux de Boccioni se caractérisent par une décomposition dramatiquement tendue des surfaces. Dans le respect du principe scientifique de la lumière, il défendait l’idée selon laquelle un corps ne devait pas forcément être en mouvement, mais aussi au repos, pour pouvoir produire un effet tout aussi dynamique - puisque toute chose est fondamentalement soumise au dynamisme de l’univers.

Considérée comme une référence de l’art moderne, la sculpture « Forme Uniche della Continuitae Nello Spazio », que l’on peut traduire littéralement par « Des formes uniques de continuité dans l’espace » et qui porte en français le nom de « L’Homme en mouvement », est l’une des œuvres majeures de la collection du MoMA à New York. La sculpture de Boccioni est en outre représentée sur l’actuelle pièce italienne de 20 centimes.

Filtre
Trouvé: 1