Auguste Renoir:
Tableau "La Seine à Champrosay" (1876), encadré
Vue proportionnelle
Tableau "La Seine à Champrosay" (1876), encadré
Auguste Renoir:
Tableau "La Seine à Champrosay" (1876), encadré

Brève info

ars mundi Exclusive Edition | limitée, 499 exemplaires | numérotés | certificat | Reproduction, impression Giclée sur toile | sur châssis | encadrée | taille 82 x 97 cm (h/w)

TVA incluse plus Livraison

Réf. produit IN-715445.R1

Delai de livraison : Disponible immédiatement

Variante de cadre
Tableau "La Seine à Champrosay" (1876), encadré
Auguste Renoir: Tableau "La Seine à Champrosay" (1876), e...

Description détaillée

Tableau "La Seine à Champrosay" (1876), encadré

L'artiste a réalisé ce paysage au cours d'une période créative marquée par un nombre impressionnant de commandes de portraits. Original : Huile sur toile, Musée d'Orsay, Paris.

Reproduction brillante selon le procédé Fine Art Giclée, transférée sur la toile de l'artiste et montée sur châssis. Édition limitée à 499 exemplaires, numérotés au dos et accompagnés d'un certificat. Encadré dans un cadre en bois véritable fait à la main. Dimensions : 82 x 97 cm (h/l). En exclusivité chez ars mundi.

Evaluations client
(1)

Porträt des Künstlers Auguste Renoir

A propos Auguste Renoir

1841-1919

L’œuvre complète de Renoir, né à Limoges en 1841, est marquée par sa croyance inébranlable en la force vivifiante de la nature. Les couleurs lumineuses de ses paysages, le charme voluptueux des peintures de femmes et de jeunes filles en témoignent par leur gaieté légère.

Initialement, Renoir travaillait en tant que peintre sur porcelaine et étudiait au Louvre les œuvres d’Antoine Watteau et François Boucher. En 1862, il fit des études à l’École des Beaux-Arts pour finalement se tourner à la fin des années 1860 vers la peinture sur le motif influencé par l’école de Barbizon. Il découvrit, avec Claude Monet, Frédéric Bazille et Alfred Sisley, les avantages particuliers de la peinture en plein air et entretint des contacts étroits avec Camille Pissarro et Paul Cézanne. Il inventa avec Claude Monet le trait de pinceau léger, si caractéristique de l’impressionnisme, avec lequel il pût capturer la grande versatilité des couleurs à la lumière. Outre les tableaux de paysages, il fit également des portraits, notamment de ses amis peintres et de sa modèle préférée Lise Tréhot.

À l’été 1869, il produisit une série de tableaux pour le restaurant "la Grenouillère" dans lequel il allait souvent avec Monet. Ces tableaux inondés de lumière illustrent parfaitement son style propre et reconnaissable, aux traits de pinceau furtifs et aux coloris doux et clairs, à même de capturer le chatoiement de l’air et les scintillements de l’eau. En outre, Renoir s’inspirait occasionnellement des œuvres de Courbet et de Delacroix en utilisant des tons sourds et une application plus dense du pinceau.

Cependant, après un voyage en Italie dans les années 1880, Renoir s’éloigna de l’impressionnisme. Désormais, il ne s’intéressait plus à la reproduction d’un décor atmosphérique, mais au dessin et à la composition en s’inspirant du style de Raphaël et de Ingres.

Son œuvre tardive témoigne d’une immense force chromatique, combinée à des éléments de dessins qui ne laissa rien présager de ses graves rhumatismes, surtout des mains. Avec l’aide d’un de ses étudiants, le sculpteur Maillol, sont nées à cette époque quelques sculptures de bronze.

Le peintre et graphiste le plus important de l’impressionnisme mourût en peintre reconnu mondialement le 3 décembre 1919 à Cagnes-sur-Mer.

Recommandations